Souper-atelier de créativité "La communication créative ... de la poésie à l'action! : le kasàlà"

Le kasàlà, comme parole, renouvelle la vision de soi, de l’autre et du monde. Comme école, il enseigne l’émerveillement devant le mystère de la vie, par-delà l’existence de la souffrance. Il est une voie pour apprendre à poétiser et mythologiser l’existence plutôt que de la pathologiser. Il met l’accent sur la beauté et la force de régénération présentes en chacun. Comme posture, enfin, il aiguise la présence à l’essentiel et permet de le célébrer. En deux mots, le kasàlà est un art d’être humain et d’être au monde.

Jean Kabuta

Jean Kabuta est né à Kamina (RDC) et il vit à Rimouski. Il a fait des études d’instituteur et il a obtenu une Licence en philologie germanique et une autre Licence spéciale en linguistique africaine, en plus d’un Doctorat en linguistique africaine. Il a été professeur de linguistique et de littérature africaine à l’université de Gand et finalement, chef de département. Maintenant à la retraite, il consacre son temps à l’enseignement du kasàlà au Canada, en Europe et en Afrique. C’est au sujet de son dernier livre « Le kasàlà : une école de l’émerveillement (Jouvence, 2015) » qu’il viendra nous entretenir.

Le vendredi 2 décembre 2016