Souper-conférence sur la pertinence des approches relationnelles en psychothérapie.

Si vous êtes de ceux et celles qui s’intéressent à la pertinence des approches relationnelles en psychothérapie et qui aiment enrichir leur pratique avec une bonne variété de points de vue, vous allez apprécier connaître RADAR.Psy. Comme le nom l’indique, le Réseau d’Action et de Défense des Approches Relationnelles en Psychothérapie, regroupe les psychologues et psychothérapeutes préoccupés par la situation de la référence et de l’accès à des services de psychothérapie diversifiés et véritablement adaptés aux besoins de la population. 

En effet, une inquiétude croissante se fait sentir un peu partout, au Québec comme ailleurs, quant à l’orientation actuellement des références en psychothérapie, les bases et les approches thérapeutiques autour desquelles les services en santé mentale tendent à être organisés.

RADAR.Psy partage avec de nombreux psychologues et psychothérapeutes une préoccupation croissante quant à l’appauvrissement des soins de psychothérapie disponibles ainsi qu’un important malaise devant l’intrusion par des tiers dans notre champ d’expertise.

Les actions qui nous préoccupent portent entre autres sur

  1. une incompréhension de la nature et des résultats de la recherche associée à une utilisation réductrice et erronée des données probantes,
  2. une recherche équivoque de services soi-disant performants, efficaces et économiques, et
  3. le recours à des modèles de soins qui peuvent s’avérer inadaptés et incompatibles à la psychothérapie.

Dans un premier temps un court survol de l’histoire de ce nouveau groupe permettra de saisir ses postulats de base, sa mission tout comme ses objectifs. À la suite des échanges eus le 25 novembre dernier lors d’un panel que RADAR.Psy a tenu avec environ 130 participants, nous réfléchirons ensemble aux impacts ressentis sur le terrain ainsi qu’aux multiples facteurs qui affectent actuellement la pratique de la psychothérapie.

Jorge Vasco

Jorge Vasco est psychologue clinicien et psychothérapeute gestaltiste, directeur de l’IQGT (Institut québécois de Gestalt-thérapie voir iqgt.ca), président de RADAR.Psy.

Le vendredi 2 février 2018 à 17h